The Ghost of Dunninger

de Drake Diablo

Voici un tour intéressant qui vaut la peine de faire l’effort supplémentaire requis. Je le décrirai tel que je l’ai fait récemment.

Effet

Il n’y a pas longtemps, j’ai visité un ami qui habite dans un appartement au premier étage. J’ai passé quelque temps dans son salon avec lui (appellons-le Zack) et sa petite amie (appellons-la Suzanne). Je les appellerai comme ça parce que sont leurs vrais noms.

Quoi qu’il en soit, la jeune Suzanne me demanda de faire un peu de ma ‘magie mentale dingue’ telle qu’elle m’avait vu faire avant. Je lui ai dit que je ferai plutôt un tour de cartes, précisément pour la déséquilibrer un peu. Debout au milieu de la pièce en face d’elle, je lui ai donné un jeu de cartes en lui demandant d’en choisir une pendant qu’elle mélangeait le jeu et de me le remettre. Je luis fis alors écrire sur la carte le nom de quelqu’un, vivant ou mort, à qui elle tenait. Elle le fit, puis elle remit la carte dans le jeu que je mélangeai à fond. Je me tournai alors vers Zack en lui demandant s’il avait une enveloppe normale chez lui. Il dit que oui et alla la chercher dans le bureau. Lorsqu’il était de retour, je demandai à Suzanne de mettre le jeu entier dans l’enveloppe et de la coller.

Je lui expliquai alors que Joseph Dunninger, un magicien remarquable doué d’un sixième sens extraordinaire, était mort depuis plusieurs années. Mais, avant sa mort, il a laissé des instructions auprès de sa famille pour le contacter “de l’autre côté”. J’expliquai que Dunninger était mon favori parmi tous les magiciens et que j’avais fait des recherches approfondies sur lui. Tout à fait par hasard, j’ai découvert cette fameuse lettre d’instructions. “Depuis ce jour-là”, continuai-je, “j’ai parlé avec Joe plusieurs fois, et il est toujours d’accord pour m’aider si j’ai besoin de lui lorsque je fais une représentation. On sait qu’il s’agit bien de Joe quand on entend frapper cinq coups. Il m’est tout à fait impossible de me glisser dans cette enveloppe et de retirer la carte signée du jeu, mais le fantôme de Joseph Dunninger pourrait le faire et on ne le saurait jamais”.

Juste à ce moment, il y eut un coup sur la porte d’entrée, à peu près cinq pieds derrière nous. Oui, cinq coups! Suzanne ouvrit la porte (un peu à contre-coeur) et trouva une enveloppe accrochée à un fil attaché au plafond. Sur l’enveloppe était écrit ‘à Suzanne, de J. Dunninger’. Elle arracha l’enveloppe du fil et sa carte signée se trouva à l’intérieur.

Méthode

Lorsque Suzanne remit la carte signée dans le jeu, je le mélangeai pour amener la carte sur le dessus du jeu. J’empalmai la carte et la jetai dans le couloir, en direction du bureau, derrière Suzanne. Lorsque Zack, son petit ami, alla chercher l’enveloppe, il ramassa la carte et la jeta par la fenêtre du bureau. Dehors, mon frère attendait la carte; il la mit dans l’enveloppe que j’avais préparée avec la signature de J.D., monta l’escalier en courant, l’attacha au plafond, frappa cinq fois à la porte, puis se sauva. Le tour était fini; il ne me restait plus qu’à l’achever.

Notes

Bien entendu, il n’est pas nécessaire de faire ce tour au premier étage; cela rend simplement les coups frappés à la porte un peu plus mystérieux. Il n’est pas difficile de trouver de bons assistants; il vous suffit de trouver deux personnes qui aiment les farces. Ils apprécieront la mystification!