Birthday Wish

d’Ariel Frailich

Je vais expliquer un concept qu’on peut employer de diverses façons, ainsi qu’un tour basé dessus. Mais d’abord, un peu d’histoire.

Il y a bien longtemps, j’ai lu le livre de Jerry Andrus, Andrus deals you in. Dans le tour ‘A folded surprise’, une carte est choisie et perdue dans le jeu. Le magicien trouve deux cartes, mais ce ne sont pas la carte choisie. Les deux cartes sont montrées, mises ensemble puis séparées, et une bande de papier, avec le nom de la carte choisie écrit dessus, apparaît entre les deux cartes.

Quelques années plus tard, dans un vieux magazine de magie que j’ai emprunté à Tom Ransom, j’ai trouvé un joli tour d’un des Bambergs (sans doute Theo.). Le magicien propose de tirer les cartes pour le spectateur et quelques cartes sont données sur la table. Disons que les cartes sont le 10Co, 6T, 2Ca, AT, 5P, 4Co, DCa, ACo, RP. Au début, le magicien ne comprend rien à ce tableau, mais soudain, tout devient clair pour lui. En désignant chaque carte à son tour, il explique: ‘Le 10e jour du 6e mois, à 21h54, une jeune dame aux cheveux clairs embrassera un monsieur aux cheveux noirs’. Bien entendu, la représentation se passe le 10 juin à 21h54, précisément, la jeune dame est la spectatrice, et le monsieur aux cheveux noirs est le magicien. (Bamberg a écrit qu’il a eu beaucoup de baisers de cette façon. Mais ce n’est pas un tour à conseiller pour un public contemporain.)

Vint 1996. J’ai trouvé une idée pour combiner ces deux tours. Je proposerais de tirer les cartes et le spectateur choisirait quelques cartes. J’aurais du mal à comprendre leur signification pendant un petit temps, puis soudain, tout deviendrait clair: s’il y a, disons, le 10Co, le 6T et le Joker, je dirais: ‘Le 10e jour du 6e mois, vous vous amuserez beaucoup, parce que c’est… votre anniversaire!’ Je séparerais alors les deux cartes en main (j’aurais mis le Joker sur la table) et une bande de papier apparaîtrait avec les mots ‘Joyeux anniversaire!’ écrits dessus.

Je me suis dit que ce serait un bon tour pour ceux qui travaillent dans des restaurants, parce que le temps pour le ‘reset’ est négligeable, et il ne faut qu’une série de cartes pour une journée entière, donc il ya peu de préparation (du 1-1 au 31-12, donc de 2 à 4 cartes).

(Une petite note. Ici en Amérique du nord, on voit souvent dans des restaurants les serveurs arriver à une table avec un gâteau d’anniversaire (avec des bougies allumées). Les serveurs chantent ‘Happy birthday to you’, puis mettent le gâteau sur la table et s’en vont. C’est une façon courante de fêter un anniversaire avec des amis. C’est en pensant à ça que j’ai eu l’idée d’adapter le tour original pour en faire une routine pour un anniversaire pour adultes; puisque le restaurant est dans le coup, le magicien peut facilement savoir quels sont les invités qui viennent pour fêter un anniversaire, à quelle table ils seront installés, et quel est le nom de la personne en question. Je n’ai aucune idée si ce genre de chose se fait ailleurs, mais même si ça ne se fait pas, il y a toujours moyen d’adapter.)

Malheureusement, comme je n’ai pas réussi à trouver une façon satisfaisante pour cacher, puis déplier, la bande de papier (la méthode donnée dans Andrus deals you in ne convient pas et se laisse difficilement adapter), j’ai dû laissé tomber cette idée pour l’instant. Néanmoins, je crois que l’idée de base est valable; voici quelques idées là-dessus.

Le tour comprend trois parties: l’introduction verbale, la sélection des cartes et leur interprétation, et la finale. Voici une liste de possibilités:

L’introduction:

  • vous proposez de tirer les cartes
  • vous dites que vous avez fait un rêve dans lequel le spectateur avait choisi quelques cartes

Les cartes:

  • employez de deux à quatre cartes pour faire le jour et le mois (le tour de Bamberg comprenait l’année également): de l’as au 10 pour les nombres de 1 à 10, deux as pour 11, un as et un 2 pour 12, etc., jusqu’à un 3 et un as pour 31; la même chose pour les mois, de 1 à 12
  • des cartes avec des numéros (‘number cards’) ou même des jetons
  • deux séries de cartes de tarot du [Major arcana] (elles sont numérotées); on emploie le fou à la place du joker

La finale:

  • production d’une bande de papier entre deux cartes
  • production d’une petite carte de voeux entre deux cartes
  • production de quelque chose d’autre et ailleurs (par exemple, un cadeau d’anniversaire
  • un serveur apporte un gâteau d’anniversaire juste à ce moment-là

Il y a, bien sûr, des tas de variations possibles. Si vous en trouvez une, ça me ferait plaisir si vous m’en faites part!

Voici une version pratique. Il vous faudra deux jeux de cartes numérotées, parce qu’il vous faudra un 11 et un 12 supplémentaire pour le 11 novembre et le 12 décembre. Il vous faudra aussi une carte de voeux d’anniversaire assez petite. J’imagine une carte simple, qui n’est pas pliée, de conception telle que vous pouvez écrire le nom de la personne dessus, mais qui n’aura pas l’air d’y avoir quelque chose qui manque si vous ne l’écrivez pas. Vous pouvez employer, par exemple, une carte avec l’emblème du restaurant et quelques mots opportuns, ou une carte d’anniversaire avec un thème magique (lapin qui sort d’un chapeau et qui tient une pancarte marquée ‘Joyeux anniversaire!’) et vos coordonnées en-dessous ou au verso, etc., du moment que ça convient à la situation.

Disons qu’on est le 17 juin. Mettez le 17, le 6 et le joker sur le dessus du jeu, dans n’importe quel ordre, et mettez le jeu dans l’étui. Mettez la carte d’anniversaire dans votre poche de chemise ou poche intérieure de veston. Si vous avez le temps et l’occasion de le faire, écrivez le nom de la personne sur la carte.

‘Voulez-vous que je tire les cartes pour vous?’ Disons que le spectateur est d’accord; sortez le jeu et montrez la face des cartes, en expliquant qu’il s’agit d’un jeu pour une nouvelle sorte de numérologie. Ceci vous évitera un ‘accroc’, au cas où un spectateur s’y connait en numérologie: les systèmes courants emploient uniquement les chiffres de 1 à 9, plus 11 et 22. Si vous êtes un puriste, vous pouvez vous fabriquer un jeu avec 4 paquets de cartes de 1 à 9, le 11 et le 22, et employer des paires de cartes pour les valeurs manquantes.

Égalisez le jeu. Faites un faux mélange si vous désirez, puis forcez les trois cartes supérieures de votre façon préférée. Une façon simple: faites un jog shuffle suivi d’un forçage à l’effeuillage. Donnez les trois cartes sur la table, faces en l’air, et mettez le jeu de côté.

Fixez chaque carte intensément du regard à tour de rôle, brièvement, en hochant la tête et en marmonnant, comme si vous étiez en train d’interpréter les cartes et que appréciez ce qu’elles ont à vous dire. Faites face au spectateur et demandez: ‘Est-ce que vous savez ce que cela veut dire?’ Sans attendre de réponse, continuez en disant: “Moi non plus, mais ça a l’air impressionnant.” Continuez immédiatement à étudier les cartes encore une fois, mais cette fois-ci, prenez un air perplexe. Après un quelques instants, faites face au spectateur encore une fois et dites: “Ah, je vois maintenant! Vous voyez, c’est très simple: (en désignant les cartes, une à la fois) le 17e jour du 6e mois — donc aujourd’hui, le 17 juin — vous vous amuserez bien, parce que… parce que…”

Prenez un air perplexe pour un instant, puis tâtez vos poches, comme si vous cherchiez quelque chose, et prenez un air satisfait lorsque vous trouvez ce que vous cherchez dans la poche de chemise. Retirez la carte en disant: “… parce que c’est votre anniversaire. Joyeux anniversaire!” et souriez en remettant la carte au spectateur.

Je crois que ce tour peut aussi être employé au milieu (ou même à la fin) d’une représentation de Bizarre Magic. Je le présenterais sérieusement, en employant des cartes de tarot et en donnant une brève explication de la signification de chaque carte. Puis, encore plus sérieusement, j’expliquerais que la combinaison présente a une signification un peu différente de celle donnée par les cartes individuelles. Et, toujours sérieux, j’expliquerais — plutôt rapidement — que ça signifie qu’aujourd’hui, le 17e jour du 6e mois, “vous aurez beaucoup de bonheur et de meilleurs voeux parce que c’est votre anniversaire” en lui donnant la carte avec un sourire.